Les infos de LyonCampus, actualité étudiante à Lyon

En toute Obscénité

La galerie Artemisia, nouvel espace d'exposition de l'ENS de Lyon propose une exposition jusqu'au 13 juillet



Une exposition en partenariat avec l'Institut d'art contemporain

En toute Obscénité
L'ENS de Lyon a inauguré son nouvel espace d'exposition, la galerie Artemisia.
L'exposition "En toute Obscénité" présentée jusqu'au 13 juillet, est un projet réalisé par 6 étudiantes de l'ENS de Lyon dans le cadre de la 6e master class "Commissariat d'exposition d'art contemporain".
Elle est organisée en partenariat avec l'Institut d'art contemporain Villeurbanne/Rhône-Alpes.

Devant un corps mort, face à la corruption, au beau milieu d’une scène de massacre, l’obscénité surgit et s’impose à nous. Pourtant, elle se rencontre aussi dans ce que l’œil ne saisit pas immédiatement et que le travail des artistes permet de dévoiler, En toute obscénité. Par le cadrage, la mise en scène, la série, le travail de la couleur ou du contraste les œuvres révèlent diverses nuances de cette notion a priori évidente. L’obscène, qui ne saurait se réduire au dégoût ou à la pornographie, semble toujours appartenir au non-dit, au tacite, et se retrancher au plus profond de nous, en toute intimité. L’obscène émerge d’un regard : celui de l’artiste, du visiteur, de ce voyeur qu’il est malgré lui, mais prend finalement plaisir à être, en toute impunité. C’est ce regard qui est mis en scène dans l’exposition. Avec des oeuvres de ROBERT ADAMS, RÉMY DUVAL, ON KAWARA, ALEX MACLEAN, JEAN-LOUIS SCHOELLKOPF, GILLIAN WEARING Commissariat collectif des étudiantes de l'ENS de Lyon : Lena Levy, Marie Blanc, Justine Vigneres, Anastasiia Kozyreva, Léa Jusseau-Fouque, Garance Deleris

La galerie Artemisia

Ce nouvel espace d'exposition de 50m2 remplace l'ancienne galerie "La Librairie" du Forum Félix Pécault à Descartes. Installée au rez-de-chaussée du bâtiment D3, la galerie a été aménagée selon des normes spécifiques aux expositions d'art (éclairage, sécurité...). Elle porte le prénom d'Artemisia Gentileschi , artiste italienne du 17e siècle que l'histoire a retenu pour son immense talent qui lui vaut d'être la première femme peintre reconnue par ses pairs, mais également pour son rôle de figure précurseur de l'émancipation féminine. 

La galerie proposera une programmation artistique et culturelle en lien avec les activités de l'École. Cet automne, elle accueillera des projections de films et d'images d'archives sur les 30 ans de l'ENS à Lyon, puis l'artiste Vahan Soghomonian en écho à l'école thématique anthropocène et dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Lyon.

Jeudi 15 Juin 2017
Alicia Treppoz-Vielle
        


Dans la même rubrique :
< >