Les infos de LyonCampus, actualité étudiante à Lyon

Retour sur le Prix jeune chercheur 2015 !

La Ville de Lyon récompense ses jeunes chercheur-euse-s : les prix jeune chercheur/se 2015 ont été attribués à Jérémy Vincenot, Hugo Delile, Anne-Laure Bulin et Maxime Huré.



Retour sur le Prix jeune chercheur 2015 !
Le prix jeune du jeune chercheur 2015 a récompensé 4 lauréats. Le 16 décembre dernier, 4 prix ont été remis à l'hôtel de ville à 4 chercheurs/ses lyonnais/es.  A cette occasion, les lauréats ont pu également présenter leurs différents travaux. Cet évènement vient rappeler et encourager l'excellence de la recherche lyonnaise.   

Prix 1 "Santé globale, qualité de vie et société"

Jérémy Vincenot
Jérémy Vincenot
Science de la vie, santé
Jérémy Vincenot, : Chef de projet R&D au sein de la société Edap-tms. Il a participé au développement industriel d'un dispositif chirurgical de traitement intégrant des contraintes nominatives, de coûts, de délais, de sécurité et de qualité.  
il a également déposé quatre brevets et eu le prix de la meilleure thèse 2013 en génie biologique et médical.
Ses recherches récompensées ont portées sur " le traitement des tumeurs hépatiques et pancréatiques par ultrasons focalisés de haute intensité";

Retour sur le Prix jeune chercheur 2015 !
Humanité et sciences de la société
Hugo Delile, : classé premier au poste de Professeur assistant en géomorphologie à l’Université
Montréal, il est depuis octobre 2015 allocataire d’une bourse postdoctorale financée par
Research Council (ERC) dans le cadre du programme de recherche intitulé « Portus Limen – Rome’s 
Mediterranean Ports.
Ses recherches récompensées ont été sur " les paléo-pollutions métalliques piégées dans les archives sédimentaires des ports antiques méditerranéens à une lecture de l'Anthropocène sur le temps long".
 

Prix 2 "Savoirs, technologies et ingénierie pour un développement durable de la société"

Anne-Laure Bulin
Anne-Laure Bulin
Sciences de la matière et technologies
Anne-Laure Bulin pour ses recherches sur « Les nanoparticules Scintillatrices: vers une activation de l’effet photodynamique sous irradiation X « La thérapie photo dynamique consiste à injecter dans les tumeurs cancéreuses un photosensibilateur, qui, sous excitation lumineuse, génère de l'oxygène singlet, un puissant agent cytotoxique. Ce type de traitement est cependant limité aux tumeurs superficielles à cause de la faible pénétration de la lumière dans les tissus. En utilisant un nanoscintillateur biocompatible couplé à de la porphérine (photosensibilateur), les auteurs démontrent que l'effet photodynamique existe sous excitation X. Ce résultat permet d'envisager de combiner la thérapie photodynamique à la radiothérapie afin d'augmenter l'efficacité du traitement. Ce travail est effectué dans le cadre du programme ANR "PDTX". »
 

Maxime Hure
Maxime Hure
Economie, droit, sciences politiques, sociologie
Maxime Huré, : chercheur invité au Center for Mobilities Research & Policy, Drexel, il est membre de l’ANR VEL’INNOV, « Les vélos en libre service automatisés. Un système socio-technique innovant et ses appropriations sociales » qvec  l'ENS de Lyon, en partenariat avec le Grand Lyon, le Laboratoire d’Economie des Transports (LET), l’INSA de Lyon et l’école Polytechnique de Montréal.
Il est membre du projet de recherche « industrialisation et sciences de gouvernement » de l’ARC 8 de la 
région Rhône-Alpes, en partenariat avec Triangle (UMR 5206) et l’ENS de Lyon et aussi membre du laboratoire junior Sciences Sociales de l’Urbain (SSU) de l’ENS de Lyon. 
Il a été récompensé pour ses recherches sur « De Lyon à Barcelone, la diffusion d’une innovation: Les vélos en libre service en Europe (1965-2010). Perspectives internationales et développement local du vélo en ville».

Un grand Bravo à toutes et à tous ! 


Retour sur le Prix jeune chercheur 2015 !

Lundi 11 Janvier 2016
Rédaction LyonCampus