S’assurer, se soigner

En France, la couverture sociale est sans doute l'une des meilleures au monde Vous serez quasiment intégralement remboursé et dans la plupart des cas, vous n'aurez même pas à avancer le paiement de vos soins.

En vous inscrivant dans une université, vous bénéficiez d'une protection sociale unique. Vous ne payerez que 30% de vos frais médicaux, voire rien si vous choisissez une mutuelle de santé qui complètera les remboursements .



Etudiants internationaux, vous pouvez bénéficier d'un régime de sécurité sociale obligatoire et éventuellement d'une mutuelle santé pour compléter les remboursements de la Sécurité sociale.
La LMDE et la SMERRA proposent les deux : sécurité sociale et complémentaire santé.

Pour tout renseignement, contactez la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (Groupe Relations Internationales - 69907 Lyon cedex 20 – ou votre mutuelle étudiante (LMDE ou SMERRA).

Ce que vous devez savoir :

Votre affiliation est faite lors de votre inscription dans votre établissement d’enseignement supérieur. Pour avoir accès au régime étudiant de sécurité sociale, vous devez : - être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur ouvrant droit à la sécurité sociale étudiante
- avoir moins de 28 ans
- présenter obligatoirement un document ou un titre attestant de la régularité du séjour et un extrait d’acte de naissance avec traduction (hormis pour les langues anglaise, italienne, espagnole, portugaise et allemande).
 
Cependant, il est fortement recommandé de prendre une assurance pour couvrir un rapatriement dans le cas d’un problème grave ou durable.

Il n'est pas nécessaire de s'affilier au régime étudiant de sécurité sociale si vous êtes déjà assuré pour toute l’année universitaire dans votre pays d’origine :
- les étudiants ressortissants de l’EEE et de la Suisse, détenteurs d’une Carte Européenne d’Assurance Maladie (ou attestation de la carte) ou d’une attestation d’assurance privée, les couvrant toute l’année universitaire (du 1er octobre au 30 septembre de l’année suivante), sans franchise ni plafond de prise en charge, contrat en français, avec indication de la durée de validité. Pensez à faire valider votre Carte Européenne à l’arrivée en France (auprès de la CPAM ou de votre mutuelle) pour bénéficier du tiers-payant.

Vous pouvez relever de la Couverture Maladie Universelle (CMU) si vous remplissez les conditions de ressources et avez vécu au moins trois mois en France en situation régulière

En cas d'hospitalisation

Plus d'infos dans la rubrique se soigner et sur le site des hôpitaux de Lyon.
L'agglomération Lyon possède de nombreux établissements hospitaliers :
- Hôpital public ou clinique privée conventionnée : le remboursement des soins est de 80 % pour le premier mois. Pour les interventions chirurgicales, le remboursement est de 100 %.
- Clinique privée agréée mais non conventionnée : le remboursement est d’environ 10 % des frais.

Si vous êtes hospitalisé, vous devez payer un forfait hospitalier de 18 euros par jour pour couvrir les frais d’hébergement. Cette facture vous est remboursée si vous avez souscrit une complémentaire santé (LMDE ou SMERRA).
La qualité des soins est en principe la même partout. Mais, selon le type d’établissement, vous serez plus ou moins bien remboursé. Mieux vaut donc, sauf en cas d’urgence bien sûr, se renseigner avant de se faire hospitaliser.

Le remboursement des frais de santé

S’assurer, se soigner
Pour éviter l'avance des frais de santé, servez-vous de la "Carte vitale" pour obtenir le "tiers payant" et ne payer que ce qui n'est pas remboursé.

Comment l'obtenir :
Lors de votre première demande de remboursement, envoyez ou apportez votre feuille de soins à votre mutuelle, remplie et signée, accompagnée d’un RIB (lien glossaire), d’une photocopie de votre carte de séjour ou d’une photocopie de votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM).
Plus d'infos : L’accès au régime étudiant de sécurité sociale